Category: Blog

Pornographie jugée par NoFap : un groupe religieux?

L’internet est un univers infini d’informations et des éléments positifs. Il est vrai que nous ne pouvons nier qu’il y a des aspects très négatifs concernant l’Internet, cependant il est important de prendre en compte qu’il s’agit d’une des inventions les pornoplus.fr importantes de l’homme et nous ne pouvons y imposer notre veto en raison de quelques cas où elle est devenue une menace. Aujourd’hui, l’une des nombreuses utilisations d’Internet a, bien sûr, atteint l’une des questions les plus controversées de la société : la pornographie.

Si vous avez accès à Internet, vous savez qu’il est très facile de tomber dans la pornographie d’une façon ou d’une autre. Peut-être, vous pouvez simplement naviguer et quelques clics de curiosité peuvent vous emmener à une page pour adultes. On ne sait pas avec certitude comment et où la pornographie a été inventée, la vérité est qu’elle existe depuis de nombreuses années, et qu’elle n’a été transmise que dans les bordels. Ensuite, ce contenu est devenu beaucoup plus accessible au public et a été vendu sur VHS ou Betamax, puis sur CD-DVD et enfin, nous l’avons à portée de main avec seulement une connexion Internet.

Ainsi, de nos jours, tout le monde peut avoir accès à un film ou à une vidéo porno. Bien que les pages pornographiques fassent l’objet de nombreuses critiques dans la société, les chiffres et les statistiques contrebalancent ces critiques négatives, car leur nombre de consommateurs est assez élevé.

NoFap, des fanatiques religieux ?

Bien que le créateur de NoFap, Alexander Rhodes, se qualifie d’athée, récemment xhamster, un site web au contenu XXX pour adultes, a publié sur son réseau social Twitter une image où il indique clairement que les créateurs de NoFap sont un groupe de conservateurs presque extrémistes.

« Ce n’est pas une surprise de découvrir que le mouvement NoFap trouve ses racines dans un blog anti-homosexuel, anti-féminin et antisémite », dit le contenu du tweet. Et c’est qu’en explorant l’image publiée, c’est un site qui a sans doute des pensées assez conservatrices. Il suffit de jeter un coup d’œil aux textes publiés sur la page d’accueil pour s’en rendre compte, car ils sont même contre le féminisme et appuient la motion selon laquelle les femmes devraient être femmes au foyer.

De ce point de vue, le mouvement NoFap perd peut-être un peu de sérieux, parce qu’il s’agit d’un groupe extrémiste et qu’il n’y a rien de plus vrai que le dicton « Tous les extrême sont mauvais » ». La vérité est que la controverse sur la pornographie ne s’arrêtera pas de sitôt et qu’il y a encore beaucoup à discuter. Pour l’instant, rien de scientifique ne prouve que la masturbation a des conséquences négatives et rien n’empêche l’utilisation de la pornographie comme un moyen d’atteindre « la petite mort ».

Qui contre la pornographie ?

Cependant, il existe de véritables groupes extrémistes contre la pornographie et la masturbation qui font même campagne pour discréditer ces pratiques. Un exemple clair est le groupe appelé NoFap, un groupe de personnes qui ont fondé une communauté et un forum pour servir de groupe de soutien pour ceux qui veulent éviter la pornographie sur jacquie et michel, la masturbation et autres actes obscènes. Son créateur, Alexander Rhodes, a créé en 2011 un fil dans le réseau social Reddit, où il a parlé d’une étude chinoise qui a montré que les hommes qui ne se masturbent pas pendant une semaine en moyenne montraient une augmentation du niveau de testostérone.

Ainsi, le groupe a commencé à relever certains défis qui consistaient à éviter la masturbation et la pornographie pendant des jours ou des semaines, jusqu’à ce que cela devienne un mois, en l’appelant « No Fap November ». Les membres du groupe NoFap vont des athées, comme son fondateur, aux chrétiens fondamentalistes.

Comme nous l’avons déjà dit, il existe de nombreuses opinions sur la pornographie. Certains sont positifs et d’autres négatifs, mais la vérité est qu’il existe des bases scientifiques solides qui garantissent que la masturbation régulière peut prévenir le cancer de la prostate ou la prostatite. Et beaucoup d’hommes utilisent la pornographie simplement comme un moyen d’atteindre l’orgasme. En effet, l’actrice pornographique Tiffany Hopkins a dit un jour que la pornographie « avant tout un objet de divertissement qui a pour finalité la masturbation ». De ce point de vue, il n’y a rien de mal à regarder de la pornographie pour se masturber.

Cet acte si intime que pour certains, ce n’est rien de plus qu’un acte impuissant qui nous aide à nous détendre, et pour d’autres, ce peut être l’un des pires vices. La vérité est que la masturbation est un acte tout à fait normal et peut, dans certains cas, commencer à un très jeune âge. En fait, un bébé d’à peine 1 ou 2 ans peut commencer à s’intéresser à ses organes génitaux en cédant à la masturbation.

Le porno et la masturbation : un couple pour prévenir le cancer de la prostate ?

Combien de fois la société et ses règles conventionnelles nous a dit que se masturber n’était pas bien ? « Ça va te rend impuissant » on entend dire souvent des gens qui rejettent catégoriquement la masturbation, soit par des raisons médicales ou soit par des raisons religieuses, il s’agit souvent d’un sujet tabou. Cependant, peut être que les dernières résultats des études menées par des universités prestigieuses ou des médecins spécialistes pourront changer l’avis de beaucoup de personnes quand à l’onanisme.

« Les données probantes suggèrent que l’éjaculation fréquente pourrait être inversement liée au risque de cancer de la prostate (CPa)… » assure  le background de l’étude menée par des chercheurs de l’Université de Harvard, aux États-Unis, qui ont porté sur presque 32 000 hommes en bonne santé qui, en 1992, avaient participé à un questionnaire concernant la fréquence de leur éjaculation.

Selon l’étude, les hommes examinés, âgés de 20 à 29 ans et de 40 à 49 à l’époque, ont été suivis jusqu’en 2010 et durant cette période de 18 ans, 3 839 d’entre eux ont été diagnostiqué avec un cancer de la prostate, et il est important de remarquer que ces hommes ont été inclus dans le groupe des ceux qui se masturbaient entre 4 et 7 fois par mois. En outre, les chercheurs ont constaté que ceux qui éjaculaient au mois 21 fois par mois, soi en pratiquant l’autostimulation ou dans des rapports sexuels, réduisaient 33% leur risque de développer un cancer de la prostate.

D’un autre coté, une autre étude un peu plus modeste menée par le scientifique australien, Graham Giles, membre du Cancer Epidemiology Centre à Melbourne, a démontré que, avec un échantillon de 1 079 patients  atteints du cancer de la prostate et de 1 259 hommes en bonne santé, les personnes qui avaient éjaculé plus de cinq fois par semaine, surtout dans la vingtaine, étaient un tiers moins susceptibles de développer une variante agressive du cancer.

Est-ce qu’il a une explication ?

Il est donc normal de se demander quelle est le rapport entre ces deux éléments, et d’après M. Giles, la raison pour laquelle la masturbation pourrait réduire le risque du cancer de la prostate obéit plutôt à l’expulsion du sperme de façon régulière, ce qui empêche ou prévient les hommes d’accumuler du contenu carcinogène dans le gland et l’urètre.

Ainsi, d’après les résultats de ces études, l’éjaculation pourrait se considérer comme un partenaire pour la lutte contre le cancer et même d’autres maladies causées par cette petite glande appelée prostate.

(suite…)

Le sexe tantrique, une expérience transcendantale

Parmi milliards et milliards de personnes qui habitent le monde, il est vraiment une bêtise de penser qu’il n’y a qu’une ou deux façons de réfléchir et de concevoir la vie et tout ce qui en fait partie. En effet, sur tous les continents, il y a des cultures différentes et même la façon dont nous percevons notre existence est très différente en France qu’en Allemagne, par exemple. Et si nous parlons de différence, nous ne pouvons pas laisser de côté les cultures orientales, celles qui nous donnent de curiosité et qui ont les pratiques les plus étranges et les plus intéressantes qu’il puisse y avoir pour les Occidentaux. 

Un exemple clair de cette affirmation est la pratique du sexe tantrique. Il est probable que vous avez déjà entendu parler de cette pratique, mais savez-vous ce que c’est ?  Le sexe tantrique est une ancienne pratique hindoue pratiquée depuis plus de 5 000 ans. Selon certaines sources, son étymologie proviendrait de l’union de deux mots sanskrits : tanoti (expansion) et trayati (libération), qui aboutit au mot tantra, expansion et libération.

De cette pratique, il y a beaucoup de tissu à couper. En effet, c’est une activité qui aide les gens à prendre conscience de ce qui les entoure et de ce qui se passe dans leur propre énergie. En d’autres termes, le tantra transforme l’activité sexuelle en une expérience mystique. En fait, de ce point de vue, l’orgasme n’est pas l’objectif du sexe, mais plutôt d’établir une connexion spéciale avec notre partenaire grâce à une relation sexuelle prolongée. C’est-à-dire, selon les spécialistes, il s’agit de passer d’un simple « met et sort » pour atteindre un orgasme à une expérience plus transcendantale et spirituelle qui vous aidera à augmenter l’énergie sexuelle avec votre partenaire même sans éjaculer.    

Tantra pour les femmes et tantra pour les hommes

En tant qu’êtres vivants distincts que nous sommes, les hommes et les femmes ont des rôles et des objectifs différents pour le sexe tantrique. Par exemple, la femme peut en bénéficier en atteignant l’orgasme plus facilement, alors que l’homme pourrait être favorisé dans le sujet de l’éjaculation précoce, car c’est surtout l’homme qui doit apprendre à se contrôler pour avoir des orgasmes pas si vite, sans éjaculation et plus intense.

Il est évident que tous les couples n’ont pas la confiance nécessaire pour pratiquer ce genre d’activités mais si vous faites partie de ces personnes qui ont de nombreuses années avec votre partenaire et qui cherchent à ranimer la passion, il n’y a aucun temps à perdre. Le sexe tantra, avec le porno, peut être la solution. Mais par où commencer ?

Eh bien, tout d’abord, vous devez chercher des conseils utiles ainsi que du matériel audiovisuel pour vous aider un peu vous deux. Un matériel vraiment positif pour faire cette pratique avec votre partenaire peut être de regarder du porno ensemble. Il y a une infinité de pages qui contiennent des vidéos pornographiques avec des images de sexe tantrique à pratiquer avec votre amant. Vous pouvez choisir une vidéo pour mette en scène tout en jouant dans les jeux précédents ou vous pouvez la regarder quelques jours avant juste pour avoir des informations dans votre tête.

Pourquoi pratiquer les rapports tantriques avec mon partenaire ?

Tout le monde sait que le porno, bien qu’il soit un sujet tabou ou simplement très controversé, est une pratique qui présente plusieurs avantages. Non seulement la santé mentale et la stabilité d’un couple, mais aussi la santé physique. Nous savons aussi que si un couple partage un film xxx ensemble, il y a de bonnes chances que cette approche produise des résultats positifs. Dans les pages pour adultes vous pourrez voir de nombreuses vidéos et de nombreuses images que vous mettrez en pratique avec votre partenaire pour améliorer la vie sexuelle.

Tous ceux d’entre nous qui ont lu un peu de santé émotionnelle devraient savoir que pendant l’orgasme, notre corps libère de l’ocytocine, et c’est pourquoi après avoir eu un orgasme, nous nous sentons heureux, détendus et même indolores. Mais pourquoi pratiquer le sexe tantrique et regarder du porno avec mon partenaire ? En fait, la réponse est : il n’y a aucune raison de ne pas partager avec votre partenaire un bon film porno et de prendre note de certains détails et conseils pour la pratique du sexe tantrique, car ses avantages sont prouvés, en particulier l’approche que le couple connaît grâce à une communication énergique, qui améliore l’amour et la relation du couple.

Avec le sexe tantrique, les âmes se fondent en un seul être grâce à l’échange de plaisir et d’énergie. Il est évident que le couple commence à se connaître beaucoup plus, puisque le devoir de chacun est de sucer, lécher, embrasser et toucher chaque partie du corps où l’autre tremble. Dans ce cas, il sera très facile de connaître tous ces espaces où votre partenaire devient fou et devient son complice. De plus, le sexe tantrique nous laisse avec une expérience orgasmique multiple et profonde, car les deux entités apprennent à contrôler leurs sensations et émotions dans un but commun.

Et maintenant que vous savez ce qu’est le sexe tantrique et tous les bienfaits qu’il peut nous offrir, oseriez-vous le pratiquer ? Définitivement, si vous osez le faire avec un bon film porno, l’expérience peut être enrichissante.